Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Le Monomur
Un monomur est avant tout un matériau de construction destiné à concevoir les murs porteurs d’une habitation. La résistance à la compression de ses éléments permet en effet de construire des bâtiments sur plusieurs étages, mais pas seulement. D’origine minérale, le monomur est aussi un matériau auto-isolant dans le sens où il se suffit à lui-même et n’a pas besoin de renforts ou doublages isolants, intérieurs et/ou extérieurs, pour assurer le confort.
Les différents bloc de monomur :
Brique monomur en terre cuite:
wcFaçonnée à partir de terre et d'eau à haute température, la monomur en terre cuite renferme une grande quantité d'air dans ses alvéoles. Ces blocs résistent bien à l'écrasement, au feu, au gel et aux rongeurs. Ils sont mis en place par maçonnerie à joints minces, et un revêtement extérieur est obligatoire pour les murs à simple paroi. À l'intérieur, des enduits traditionnels ou plaques de plâtre peuvent être choisis.
Bloc monomur en pierre ponce:
wcLes blocs sont composés de pierre ponce, eau et ciment La pierre ponce est une pierre volcanique poreuse, d'une faible densité, et, de ce fait, naturellement isolante. Résistants au feu, aux insectes, aux rongeurs, insensibles au gel et à l'humidité, ils se posent selon la technique de la maçonnerie roulée, aussi appelée à joints minces.
Bloc monomur en billes d'argile expensée:
wcLes blocs sont fabriqués à partir de billes d'argile expansées, cuites, calibrées, puis mélangées à du ciment. Incombustibles, à l'abri des insectes et rongeurs, durables dans le temps, les blocs monomur en billes d'argile expansé se posent à joints minces avec un mortier adhésif spécifique.
Béton céllulaire:
wcLe béton cellulaire est fabriqué à partir de sable de siliceux, de ciment, de la chaux et de la poudre d'aluminium. La réaction chimique qui est provoquée a comme résultat de produire des innombrables bulles d'air qui font gonfler le mélange. On obtient ainsi une pâte dont le volume a augmenté de cinq fois. L'air emprisonné est responsable des caractéristiques isolantes du produit fini qu'on retrouve en forme de blocs monomur, de dalles, de cloisons et de blocs spéciaux qui traitent les ponts thermiques. Les blocs s'assemblent au mortier colle pour joints minces.
Bloc bi-matière:
Les blocs bi-matière sont des blocs monomur dont la partie intérieure est composée de silicocalcaire et la partie extérieure de béton cellulaire. La partie en silicocalcaire assure la stabilité mécanique tout en offrant des performances thermiques identiques au béton cellulaire standard. La partie extérieure est constituée d'un béton cellulaire très léger et encore plus isolant que d'habitude, qui complète efficacement l'isolation. Au total, un bloc bi-matière est comme si on avait un monomur isolé par l'extérieur. À la fin, on obtient un mur très performant qui, avec 50 cm d'épaisseur, satisfait les critères des maisons passives. Les performances phoniques du bloc bi-matière sont bonnes également.
Coffrage isolant:
Une construction en bloc de coffrage isolant consiste en des blocs de coffrage perdus en polystyrène qu'on empile et dans lesquels on coule le béton. Les parois intérieures et extérieures sont maintenues entre elles avec des entretoises en polystyrène, en plastique ou en métal. On obtient alors des murs en béton isolés de l'intérieur et de l'extérieur. L'isolation intérieure est de 50 mm et la partie extérieure peut aller jusqu'à 250 mm.
------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de jeconstruismamaison
  • Le blog de jeconstruismamaison
  • : blog, info, conseil, technique... sur l’auto-construction de maison...... "jeconstruismamaison.fr" et "jeconstruismamaison.over-blog.fr"
  • Contact

   

    Accueil       (33) Fiches techniques         Les salons       Mon site       (107) Autres blogs      

----------

Bienvenue, voici les derniers articles publiés: