Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

A gaz, électrique, mixte, en vitrocéramique ou à induction, les modèles sont nombreux, les constructeurs combinant esthétique et performances. Pour choisir sa table de cuisson, il faut en connaître les avantages et les inconvénients, que ce soit de l’ordre de la performance, du prix, ou de la consommation d’énergie.



La table de cuisson à gaz :

table gaz




Les plaques de cuisson à gaz peuvent se combiner avec l’électricité.
C'est le plus ancien des systèmes encore utilisé aujourd'hui pour sa simplicité d'utilisation et ses performances.

Les avantages du gaz :

- Simplicité et souplesse d’utilisation, les cuisinières ou tables à gaz sont équipées de nos jours d’un allumage intégré. Elles permettent de changer instantanément la température de la cuisson.
- Certaines plaques à gaz disposent de systèmes de sécurité, dont l’arrêt automatique de l'alimentation si la flamme est éteinte. Ce qui réduit un de ses défauts majeurs. 
- Très bon marché à l’achat (à partir de 150€ environ), comme à l'usage. 

Les inconvénients du gaz :

- Réglage du feu doux délicat, moins précis que pour l'induction. 
- Nettoyage contraignant, avec des produits d’entretien spécifiques. Lavage des grilles, et des brûleurs difficilement accessibles. 
- Contrainte supplémentaire si l’on ne dispose pas du gaz de ville. 
- Alimentation à gaz peu pratique, et moins sûre si l'on n'est pas raccordé au gaz de ville. 


Points à considérer pour bien choisir une table de cuisson à gaz :

- Dimensions de la table et nombre de foyers
- Puissance des brûleurs.
- La gamme des puissances est variée, l’idéal étant que les brûleurs soient complémentaires afin de permettre toutes les cuissons.
- Réglage.
- L’allumage électronique intégré aux manettes par exemple. A noter que certain modèles de tables avec minuteur coupent l’arrivée du gaz après un temps de cuisson programmé.
- Sécurité.
- Une sécurité par thermocouple permet une coupure du gaz quelques secondes après l’extinction de la flamme. Le rallumage automatique rallume la flamme sauf si plusieurs extinctions se produisent. Une touche d’arrêt d’urgence coupe l’ensemble des brûleurs.
-Il existe aussi des touches pause pour couper l’alimentation quelques minutes.



La table de cuisson électrique :

table electrique

Les plaques électriques sont bon marché, robustes, et simples d'utilisation, mais de faible performance. 

Les avantages :

- Solidité des plaques en fonte. 
- Simples d’utilisation et d’installation.
- Très bon marché (à partir d’environ 150€) 


Les inconvénients :

- Délais de chauffe et de refroidissement longs, qui rend difficile une cuisine élaborée. 
- Pas de système de sécurité en cas de surchauffe ou de débordements, ni minuteur. 
- Nettoyage difficile lors d'écoulement sur les plaques, traces qui accrochent à la fonte.



La table de cuisson vitrocéramique :

table_vitroceramique.jpg

Ressemblant aux plaques à induction, les tables de cuisson en vitrocéramiques sont moins performantes, mais aussi moins chères. Ces cuisinières peuvent avoir deux types de foyers : les radiants qui chauffent par rayonnement, et les halogènes plus rapides et puissants mais moins adaptés au mijotage. 

Les avantages des tables vitrocéramiques :

- Les plaques vitrocéramiques chauffent rapidement, moins vite que l’induction, mais bien plus que les plaques électriques. 
- Systèmes de sécurité : les indicateurs de chaleur indiquent lorsqu'une plaque n'est plus chaude. Systèmes d’anti-débordement, et d’anti-surchauffe. 
- Nettoyage facile : éponge et produit adapté à la surface. 
- Prix : bien plus abordables que les inductions (à partir d’environ 200 €). 


Les inconvénients des tables vitrocéramiques :

- Délais de refroidissement assez longs. La plaque peut rester très chaude pendant plusieurs dizaines de minutes. 
- Consommation électrique importante. Le système de chauffe des foyers radiants ou halogènes de la table de cuisson demande plus d'énergie que les autres types de plaques (qu'elles soient à induction ou électriques). 


Comparaison des foyers radiants et halogènes :

- Les plaques avec des foyers halogènes chauffent plus vite que celles à foyers radiants et permettent ainsi de mieux saisir les viandes par exemple. 
- Par contre, les plaques avec des foyers radiants sont plus adaptées au mijotage.



La table de cuisson à induction :

table_induction.jpg

De plus en plus répandues, les tables à induction sont technologiquement plus avancées et plus performantes. La chaleur (générée par des bobinages inducteurs placés sous chaque foyer) se diffuse uniquement au contact du récipient métallique, d’où une sécurité accrue et des performances inégalées de ces cuisinières. 


Les avantages des tables à induction :

- La souplesse d'utilisation permet des réglages de température très précis, permettant de passer instantanément d'un feu fort à un feu doux sans délai. 
- Performances de loin les plus élevées, aussi bien pour bouillir de l’eau que pour des températures basses de mijotation ou bain-marie. 
- Sécurité. Peu de risque de brûlures car seul le récipient chauffe. Cependant, un récipient brûlant peu chauffer lui-même la plaque à induction. La plupart des tables à induction disposent de verrouillage et de systèmes d'arrêt automatiques en cas de surchauffe ou de débordement. Dès que la casserole est retirée, le foyer se coupe automatiquement. 
- La consommation d'énergie est réduite, consommant environ 30 % de moins que des plaques vitrocéramiques. 
- Entretien. Le nettoyage d'une table à induction est facile. Les traces ne brulent pas car la plaque ne chauffe pas, et donc elles n’y adhèrent pas. Ces plaques se nettoient avec une éponge et un produit adapté. 


Inconvénients des plaques à induction :

- Prix. Une table à induction est onéreuse (à partir d’environ 700€). 
- Les récipients doivent être adaptés à l'induction (ni cuivre, ni verre ni aluminium qui ne sont pas adaptés aux champs magnétiques de l'induction). Seuls les casseroles en fonte, en acier ou bien équipées d'un disque ferromagnétique conviennent. 
- Les foyers des plaques à induction se rayent facilement, sans pour autant avoir de conséquence sur la performance.

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de jeconstruismamaison
  • Le blog de jeconstruismamaison
  • : blog, info, conseil, technique... sur l’auto-construction de maison...... "jeconstruismamaison.fr" et "jeconstruismamaison.over-blog.fr"
  • Contact

   

    Accueil       (33) Fiches techniques         Les salons       Mon site       (107) Autres blogs      

----------

Bienvenue, voici les derniers articles publiés: